06h43 | meteo28°C | 1€ = 44.1 Baht
Informations pratiques sur la Thailande
-->



société thaïe Accueil » Cuisine Thaïe » Cuisine Thaïe

Voir aussi :    Top 10 plats et desserts   •  Recettes, et cours   •  Meilleurs restaurants 
Les Fruits thaïs  •  Gastronomie régionale  •  Plantes et épices

La Cuisine Thaïe

Une cuisine appréciée et en vogue dans le monde.

Un des plus grands plaisir en Thaïlande est la grande abondance de lieux gastronomiques où le prix des plats est relativement bas en comparaison des pays occidentaux. Comme la Thaïlande est un pays agricole majeur, les végétaux, les céréales, et les viandes sont produits en Thaïlande, et sont consommés à des prix très raisonnables. De plus, les animaux aquatiques sont facilement péchés dans la mer et dans les nombreuses rivières. Ces facteurs et le talent culinaire des Thaïs font de la Thaïlande un paradis pour tous les gastronomes.
Beaucoup de touristes admettent d'ailleurs qu'un de leurs plus grand plaisir en Thaïlande est de manger !

Une particularité unique en cuisine Thaïe est le mélange de 4 saveurs de base : le salé, le sucré, l'aigre, et le piquant. Plusieurs plats peuvent même être décrits comme piquants et épicés avec de l'ail, du piment, et des herbes. L'autre élément essentiel est l'emploi de diverse plantes fraîches introuvables en Europe, qui donnent des arômes inimitables.

La cuisine Thaïe n'est pas seulement savoureuse, mais elle est aussi saine grâce au niveau bas de lipides et aux nombreuses fibres, ainsi qu’aux propriétés nutritives, voire thérapeutiques de certains ingrédients.



Quatre principaux groupes de cuisines Thaïes

La cuisine Thaïe peut être divisée en quatre groupes, suivant la région de son origine - centrale, nordiste, Isan (nord-est), et sudiste. La cuisine centrale est une combinaison de plusieurs saveurs - piquante, salée, sucrée et grasse. Les gens de la région Centre et de la région Sud mangent du riz fait à la vapeur avec les plats, comme les currys, les crevettes avec des légumes frais, les fritures et les soupes. Alors que beaucoup de plats de la région Centre sont influencés par la cuisine Chinoise, ceux de la région Sud sont influencés par la cuisine Malaisienne.

L'autre différence est que la cuisine du Sud est principalement à base de poisson. Les saveurs sont aigres, salées, et très pimentées comme les gens utilisent du safran des Indes à la cuisson. Le Khanom Chin (un vermicelle thaï à base de riz), est populaire dans la cuisine sudiste, et peut être cuisiné avec des végétaux et du curry épicé.

Quant aux gens du Nord et du Nord-est, ils préfèrent manger du riz gluant au riz vapeur.
La plupart des plats du Nord sont plus doux que ceux des autres régions. Le sucre, la crème de coco et les épices sont moins utilisées.

La cuisine Isaan (Nord-est), est plus forte, plus salée, plus aigre et plus pimentée que n’ importe où dans le pays. Certains plats ont reçu une influence du Laos. Une des caractéristiques unique de la nourriture Isaan est le Pla-ra (poisson fermenté), qui constitue un plat principal à presque tous les repas. Il est mangé avec du riz gluant ou ajouté à d'autres plats.
Le Som Tam (salade à base de papaye verte), un des plats les plus populaire de Thaïlande, est aussi un plat d'origine Isaan, et est normalement mangé avec du riz gluant et du poulet grillé.



Prendre un repas selon la coutume locale.

Manger de la nourriture Thaïe est souvent une affaire communale entre deux ou plusieurs personnes, partageant différents plats. Plus est grand le nombre de convives, plus nombreux seront les plats partagés. Les ponctions des différents plats sont mangées alternativement, afin de pouvoir ressentir toutes les saveurs du repas.
Partager un repas fait partie d'un rituel journalier important pour n'importe quel Thaï, qui mangera rarement seul. Le repas est perçu comme un moment de partage, et une grande cuillère est disposée dans chaque plat, permettant de se servir mais aussi de servir les autres. Les plats sont souvent disposés simultanément sur la table, chacun ayant sa saveur particulière.

Un repas typique Thaï consiste en une soupe, un plat frit, une salade épicée (yam), un plat de curry ou un plat de poisson frit avec des légumes frais, et le riz. En outre, un repas thaï est généralement servi avec une variété de condiments et de sauces.
Les repas se mangent avec une fourchette et une cuillère (pas de couteaux).



Le piment

Ce qui est défini comme légèrement pigmenté en Thaïlande est considéré comme très pigmenté en Europe. Si vous n'aimez pas les épices (ou que vous n'êtes pas encore habitué), demandez un plat sans piments ("phrik" signifiant piment en Thaï).

Et si vous avez mangé quelque chose de trop pimenté, le meilleur moyen de faire passer la sensation n'est pas de boire beaucoup d'eau (une erreur), mais de manger ou de boire quelque chose de sucré (une limonade par exemple).
Commencez votre voyage gastronomique en évitant les currys. Puis essayez les soupes un peu pimentées, il serait dommage de passer à coté d'une grande partie de plats en raison des piments.

Souvent évités au début, les plats pimentés, avec un peu d'expérience, se révéleront être particulièrement délicieux, l'effet piquant étant un appréciable tonique lors des grandes chaleurs.



Les variétés de nourriture

Les snacks

Ces en-cas peuvent être mangés tel quels, ou à coté de plats principaux. Ils consistent en des galettes avec une farce à base de viande, de rouleaux croquant, de chips faites à partir de riz, ou de fruits de mers séchés, de la viande confite, etc.


La sauce au piment

Nam phrik kapi est préparée à partir de piments, d'ail, d'oignon, de pâte de crevette, de sauce aigre, la sauce est servie avec des végétaux, de la viande ou du poisson.


Les salades

Les salades Thaïe, appelées Yam, sont souvent aigres, sucrées, et salées. Une sauce à base de poisson, de jus de citron, et de sucre est souvent utilisée. Les plantes fraiches comme les feuilles de mente, de citron, ou de cilantro sont utilisées comme garniture.


Les soupes

Les soupes Thaïes sont soient pimentées, soient fades et claires. La soupe n'est pas servie en plat principal mais avec d'autres plats, et peut être versée sur le riz.


Les currys

La pate de curry est faite d'herbes et d'épices. La pâte est ensuite cuite avec de la crème de coco, avant l'ajout de la viande ou des légumes. Les ingrédients dans la plupart des pâtes de curry sont le piment, l’ail, l’échalote, le galanga, la racine de coriandre et le krachaï (une plante indigène).


Les déserts

Les déserts sont sucrés, mais pas forcément beaucoup. Le riz gluant avec de la mangue, les pâtes à base de coco, ou les coupes de fruits font partie des classiques.



















Som Tam

kranom chin
Kranom Chin



riz thai


Tom Yam Khung

snack
Rouleaux fourés


Nam phrik Kapi

salade porc
Salade au porc


Tom Yam khung


Poulet au curry


Déserts